Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de J-F COUSTY

Le blog de J-F COUSTY

Randonnées pédestres, photo, vidéo...

Publié le par jfcousty

 

POURQUOI CORONAVIRUS ET RANDONNÉE SONT-ILS INCOMPATIBLES ?

 

Mais oui c’est vrai ça ? Qu’est-ce qu’on fait de mal sur un sentier et dans la nature d’abord ?

C’est la première question qui vient à l’esprit. A priori, la réponse est : pas grand-chose, je vous l’accorde. Mais, pour mieux comprendre et accepter les raisons de cette interdiction, il faut changer de perspective. L’idée derrière l’interdit n’est pas de protéger le randonneur du coronavirus mais d’un éventuel accident. Aujourd’hui, la prise en charge d’un blessé sur les sentiers impacte celle d’une victime du Covid-19. Et au regard de la saturation rapide des hôpitaux pour accueillir les personnes contaminées et de la priorité donnée à la gestion de l’épidémie, les centres hospitaliers doivent être préservés d’autres interventions. Des interventions d’autant plus inadmissibles si elles tirent leur origine d’un accident lié à la satisfaction d’un petit plaisir égoïste. Derrière l’interdit c’est au sens de la responsabilité de chacun qu’il est fait appel. Le PGHM et les secours en montagne ont d’ailleurs rappelé tout cela suite à un accident au premier jour du confinement.

En plus de ça on ne va croiser personne sur les sentiers de randonnée, pfff… Et si on croise des gens, il n’y a qu’à respecter les gestes-barrières, c’est pas compliqué quand même… Re-pfff…

Oui. Probablement. Il y a fort à parier que les sentiers actuellement ne ressembleront pas au GR20 et qu’il doit y avoir possibilité de marcher en ne croisant au mieux personne, au pire très peu de gens. Auquel cas éviter le contact direct avec eux semble suffisant pour maintenir la sécurité. C’est du bon sens après tout, non ? Malheureusement, ce bon sens qui semble acquis à chacun ne se vérifie absolument pas sur le terrain. Il y aura toujours un risque. On l’a vu lors du week-end précédant le confinement total : on ne peut guère dire que le respect des gestes-barrières et de la distance de sécurité aient été à l’esprit des comportements et des activités. La confiance totale en chacun est impossible. Et aucun risque ne souhaitant être couru, la politique restrictive est donc absolue. Ainsi coronavirus et randonnée ne font pas bon ménage.

Suite http://www.carnetsderando.net/coronavirus-et-randonnee-pourquoi-est-il-preferable-de-ne-plus-randonner/

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog