Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de J-F COUSTY

Le blog de J-F COUSTY

Randonnées pédestres, photo, vidéo...

Publié le par jfcousty

Chabrol.jpgFaire chabrot ou faire chabròl est une antique coutume occitane qui consiste, quand il reste un fond de soupe ou de potage à ajouter dans l'assiette du vin rouge pour diluer ce bouillon puis de porter le plat à la bouche, et à l'avaler à grandes goulées.

Cette pratique était autrefois très courante et se pratique aujourd'hui encore notamment chez les personnes âgées dans les campagnes.

Le Périgourdin fà chabroù ; en Limousin on fait chabrot.

C'est un usage qui perdure encore, notamment dans le Sud-Ouest de la France.

Faire chabrot est aujourd'hui considéré comme un geste vieilli et campagnard, mais peut, dans certaines occasions, se faire dans tous les milieux, dans un esprit de connivence et de convivialité.

Extraits de http://fr.wikipedia.org/

Autrefois certaines personnes posaient leur cuillère à soupe retournée dans l'assiette et versaient le vin jusqu'à ce qu'il passe au-dessus de la partie bombée de la cuillère.

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

emmanuel-andertal.jpgEmmanuel Andertal se produisait hier soir à la salle des fêtes de Cenon-sur-Vienne.

Super spectacle.

Chanteur et guitariste, il retrace la carrière artistique de Jean Ferrat, La Montagne, Aimer à perdre la raison, Potemkine ... véritable documentaire dans lequel Emmanuel commente entre chaque chanson le parcours mouvementé, engagé et souvent censuré d’un artiste qui connaît le succès populaire depuis plus de quarante ans.

 

Extraits de presse :

Comment est née cette rencontre ? « En 1989, j'ai participé à un concours sur France 2, "Musique chance inter-challenge", présenté le dimanche après-midi par Guy Lux. Les téléspectateurs votaient et je gagnais de semaine en semaine ».

Il m'a présenté à Pascal Sevran et deux fois par mois, je venais chanter à "La chance aux chansons" des chansons de Jean Ferrat.

Quand l'émission s'est arrêtée en 2000, j'ai alors décidé de partir en spectacle, avec la vie et les chansons de Jean Ferrat. "Une vie qui s'est arrêtée en mars dernier.Ça ne sera plus jamais pareil, c'est une évidence. Sur scène, le public ne peut pas savoir ce que je ressens.

J'imagine que Jean me regarde d'ailleurs.

Depuis mars, c'est toujours complet dans les salles des fêtes, même si mon créneau, mon pain quotidien, ce sont les petites salles (bars et restaurants) de 50 à 100 personnes J'ai toujours été un chanteur de rue.

Il m'a suivi pendant dix ans, m'encadrait, me rassurait, me donnait son avis, ses conseils, il savait ce que je faisais. Il était un repère, une sécurité. Un homme discret, j'avais l'occasion de discuter avec lui, d'être en réunion de travail avec lui.

 

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog