Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de J-F COUSTY

Le blog de J-F COUSTY

Randonnées pédestres, photo, vidéo, jardinage, bricolage.

Publié le par jfcousty
La soixantaine



Tu peux te faire des cheveux
Si tu frises la soixantaine :
Tu ne pourras plus faire mieux
Même en te trouvant à la peine.
Tu peux pour fair’ le beau
Rouler des pectoraux,
Ce s’ra un’ dure épreuve
Pour toi de fair’ tes preuves.
Vis ta vie, en fonction de ton âge,
Sans jamais t’ cacher tes dérapages.

Tu peux te faire des cheveux
Si tu rases la soixantaine :
Avec les moumoutes, tu peux 
Cacher ta tonsure sans gêne.
Tu peux pour fair’ le beau
Courir la prétentaine
Mais au moindre sursaut
Te voilà bien en peine.
Vis ta vie, en fonction de ton âge,
Il te faut apprendre à être sage.

Tu peux te fair’ des cheveux
Si tu pass’s la soixantaine :
Avec beaucoup d’argent tu peux
Reprendr’ ta couleur ancienne
Et leurré, t’ croire encore
Loin des glaces plus fort
Mais à la pluie venue,
Tu t’ retrouves chenu.
Vis ta vie, en fonction de ton âge,
Il te faut apprendre à être sage

Tu peux fermer les yeux,
Te mentir à toi-même,
Tu es devenu vieux
Avec bien de la peine.
Et malgré tout ton zèle ,
Ton envol bat de l’aile :
Tu n’as plus cette ardeur,
Cette vive chaleur
Pour fair’ feu de tout bois
Et rester sur le tas .,
Car le compte à rebours
S’effectue sans détour
Car la fuite des jours
S’effectue sans retour ,
Ne fais donc plus le drôle ,
Ce n’est plus dans ton rôle
Car n’oublie pas , t’as la soixantaine ,
Et la vieillesse rien ne la freine
Vis ta vie, en fonction de ton âge,
Il te faut apprendre à être sage.
Vis ta vie, en fonction de ton âge,
Sans jamais t’cacher tes dérapages.

Auteur: Gérard SALERT
Compositeur: Patrick MOLTALDO
http://moltaldocompo.centerblog.net

Commenter cet article