Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de J-F COUSTY

Le blog de J-F COUSTY

Randonnées pédestres, photo, vidéo, jardinage, bricolage.

Publié le par jfcousty

Cul-noir.jpg

Le porc "Cul Noir" est un animal spécifique de la région Limousin.Sa chair est particulièrement savoureuse.

Cette race, qui était en voie d'extinction, a été sauvée par quelques éleveurs attachés à la tradition.

Il pèse en moyenne 250 kg, a une plaque noire sur la tête et une seconde autour de la queue.
Vivant en plein air, il reçoit une ration exclusivement naturelle ( pommes de terre, châtaignes, graines, céréales...), à l'exclusion de tout activateur de croissance, de produits chimiques, cet animal est élevé pendant plus d'un an

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

330px-Bouffadou.jpgLe bouffadou est un instrument pour attiser le feu. On souffle dans le tube en bois en le dirigeant vers les braises.

On peut l’orthographier boufadou, buffadou ou bufadou suivant les régions.

En occitan bofador ou bufador du verbe bofar ou bufar.

Il se fabrique généralement en pin ou en sapin d’une longueur d’environ 70 cm à 1 m.

Le bouffadou était utilisé dans Massif central, les Alpes, le Languedoc et le Jura.

En Gascogne on utilisait une tige de roseau et en Limousin on utilisait le bouffadou en bois ou un tube en fer qui s’appelait le canon.

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

automne.jpgPartager

Imprimer Offrez à un ami

L'automne

Salut ! bois couronnés d'un reste de verdure !
Feuillages jaunissants sur les gazons épars !
Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature
Convient à la douleur et plaît à mes regards !

Je suis d'un pas rêveur le sentier solitaire,
J'aime à revoir encor, pour la dernière fois,
Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière
Perce à peine à mes pieds l'obscurité des bois !

Oui, dans ces jours d'automne où la nature expire,
A ses regards voilés, je trouve plus d'attraits,
C'est l'adieu d'un ami, c'est le dernier sourire
Des lèvres que la mort va fermer pour jamais !

Ainsi, prêt à quitter l'horizon de la vie,
Pleurant de mes longs jours l'espoir évanoui,
Je me retourne encore, et d'un regard d'envie
Je contemple ses biens dont je n'ai pas joui !

Terre, soleil, vallons, belle et douce nature,
Je vous dois une larme aux bords de mon tombeau ;
L'air est si parfumé ! la lumière est si pure !
Aux regards d'un mourant le soleil est si beau !

Je voudrais maintenant vider jusqu'à la lie
Ce calice mêlé de nectar et de fiel !
Au fond de cette coupe où je buvais la vie,
Peut-être restait-il une goutte de miel ?

Peut-être l'avenir me gardait-il encore
Un retour de bonheur dont l'espoir est perdu ?
Peut-être dans la foule, une âme que j'ignore
Aurait compris mon âme, et m'aurait répondu ? ...

La fleur tombe en livrant ses parfums au zéphire ;
A la vie, au soleil, ce sont là ses adieux ;
Moi, je meurs; et mon âme, au moment qu'elle expire,
S'exhale comme un son triste et mélodieux.

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

P1060085.jpg La pêche au coup est sans aucun doute la technique de pêche la plus pratiquée, surtout à la belle saison. C'est par cette technqiue que beaucoup de pêcheurs, parfois très jeunes, ont débutés leur apprentissage.  Cette pêche est une pêche statique, pratiquée sur une zone préparée par un amorçage préalable afin de regrouper les poissons sur le coup.

De cette technique, employée depuis la nuit des temps, d'autres en découlent. Elles nous viennent parfois de chez nos voisins Anglais ou Italiens et diffèrent suivant les matériels utilisés, les modes de prospection sur un coup plus ou moins étroit, ou en fonction du poisson recherché.  Si on peut estimer qu'elles en sont les descendantes, les pêches à la ligne flottante, à la longue coulée, à la franglaise, à la bolognaise, à l'anglaise, au Quiver-Tip ou au Swing-Tip entre autres, ne sont plus, de nos jours, à considérer comme des sous-techniques de la pêche au coup. Elles sont bien devenues des techniques à part entière.

Extrait du site:

http://www.encyclopeche.com/technique-coup.htm

 

Ma première pêche aujourd'hui, 1 gardon de la taille de ma main (je suis un vrai amateur) mais je vais apprendre.

Le lieu de pêche était l'étang d'Isle à Cenon-sur-Vienne

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Extrait de Wikipédia

Les vacances (au pluriel, du latin vacare, « être sans ») sont une période de temps (de quelques jours, semaines, voire mois) pendant laquelle une personne cesse son activité habituelle (professionnelle, scolaire…) pour se reposer et parfois partir en voyage d'agrément.

De nos jours, les individus ont généralement droit à des vacances dont la durée varie suivant les pays et la situation de chacun, élève, étudiant ou salarié.

À Hong Kong, Singapour et Taïwan, les vacances sont de 7 jours par an. En ce qui concerne l'Amérique du Nord, cela peut varier entre 14 et 21 jours. Quant à la France, c'est le pays ayant le plus de journées de vacances avec 5 semaines.

Les grandes vacances séparent une année scolaire de l'autre. Elles se déroulent la plupart du temps vers l'été, soit en juillet–août dans l'hémisphère nord et en décembre–janvier dans l'hémisphère sud.

Quelques dates importantes :

camping.jpg  camping2.jpg

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty
La soixantaine



Tu peux te faire des cheveux
Si tu frises la soixantaine :
Tu ne pourras plus faire mieux
Même en te trouvant à la peine.
Tu peux pour fair’ le beau
Rouler des pectoraux,
Ce s’ra un’ dure épreuve
Pour toi de fair’ tes preuves.
Vis ta vie, en fonction de ton âge,
Sans jamais t’ cacher tes dérapages.

Tu peux te faire des cheveux
Si tu rases la soixantaine :
Avec les moumoutes, tu peux 
Cacher ta tonsure sans gêne.
Tu peux pour fair’ le beau
Courir la prétentaine
Mais au moindre sursaut
Te voilà bien en peine.
Vis ta vie, en fonction de ton âge,
Il te faut apprendre à être sage.

Tu peux te fair’ des cheveux
Si tu pass’s la soixantaine :
Avec beaucoup d’argent tu peux
Reprendr’ ta couleur ancienne
Et leurré, t’ croire encore
Loin des glaces plus fort
Mais à la pluie venue,
Tu t’ retrouves chenu.
Vis ta vie, en fonction de ton âge,
Il te faut apprendre à être sage

Tu peux fermer les yeux,
Te mentir à toi-même,
Tu es devenu vieux
Avec bien de la peine.
Et malgré tout ton zèle ,
Ton envol bat de l’aile :
Tu n’as plus cette ardeur,
Cette vive chaleur
Pour fair’ feu de tout bois
Et rester sur le tas .,
Car le compte à rebours
S’effectue sans détour
Car la fuite des jours
S’effectue sans retour ,
Ne fais donc plus le drôle ,
Ce n’est plus dans ton rôle
Car n’oublie pas , t’as la soixantaine ,
Et la vieillesse rien ne la freine
Vis ta vie, en fonction de ton âge,
Il te faut apprendre à être sage.
Vis ta vie, en fonction de ton âge,
Sans jamais t’cacher tes dérapages.

Auteur: Gérard SALERT
Compositeur: Patrick MOLTALDO
http://moltaldocompo.centerblog.net

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

65 Châtelleraudais de Thales bloqués en Chine

« Les oubliés de Shanghaï »

Vu de l’intérieur c’est l’impression d’une bonne partie du groupe, les personnes ayant un traitement médical (cœur, thyroïde et autres) n’ont plus de médicament. Hier le 19 avril nous avons passé l’après-midi dans un hôpital pour avoir des médicaments, LA GALERE, même avec une interprète chinoise, il fallait compter 15 à 20 mn en moyenne par médicament. Mais nous ne sommes pas assurés d’avoir les bons, noms, molécules et dosages différents.

Hôpital d’Etat, vers 17H30 on ferme tout.

Le vendeur de voyages Ekitour de Poitiers, que fait-il en France pour nous sortir de là ?

Air France vendrait des billets pour les prochains vols !!! et nous alors ? les billets sont déjà payés, on ne les intéresse plus ?

Et le gouvernement, la région, que prévoient-ils ?

Nous ne sommes pas des otages et ce n’est pas la guerre. Nous voulons simplement rentrés chez nous ;

Qui va payer ?

Nous ne savons rien, le consulat ne s’est même pas déplacé.

Attention certains commencent à s’énerver et vont finir par « pêter les plombs »

 

Le matin du 21 avril, enfin nous avons embarqué sur le vol AF117 après une nuit à dormir dans l'aéroport et beaucoup d'attente en zone d'embarquement et dans l'avion.

Jeudi 22 à 2h du matin, arrivée à Châtellerault

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty
 ENFIN ! ! ! ! ! ! ! ! !
La Date de la Fête des Grands-Pères 2010 .
On fêtera les papys le dimanche 3 octobre . Cette célébration existe seulement depuis 2008, elle sera bientôt inscrite au calendrier.
Cette fête se tient donc tous les premiers dimanches d'octobre.

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Marcher, c'est aller au bout de soi-même tout en allant au bout du monde. C'est redécouvrir l'homme qui prenait ses jambes à son cou quand le ciel lui tombait dessus.

C'est geler en même temps que les pierres du chemin. Griller au feu du soleil. Partir à l'aube en pleine forme pour revenir sur les genoux en pleine nuit. Marcher, c'est rencontrer des créatures qu'on ne verrai nulle part ailleurs. Marcher, c'est aussi aller nulle part sans rencontrer personne. C'est se mettre en vacances de l'existence. C'est exister en dehors des vacances. Marcher, c'est réussir à dépasser son ombre. C'est pouvoir se doubler soi-même en s'envoyant un gentil salut au passage.

Marcher, c'est caresser le sol, le flatter, l'amadouer. Une manière de se mettre la terre dans la poche avant qu'elle ne se referme à jamais. Marcher, c'est être dans le secret des dieux. C'est écouter à leurs oreilles et entendre avec eux des bruissements, des murmures qu'on croyait éteints. Marcher, c'est se mêler à la conversation des arbres, aux commérages des oiseaux, aux persiflages des reptiles. C'est se fondre dans la nature, se couler au fond du moule.

Marcher, est ce que ce ne serait pas, en définitive, tourner avec ses pieds, au pas à pas, page après page, le grand livre de la vie ?

Jacques Lanzmann

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

MasqueLa fête de Mardi Gras a tous les ans une date différente, fixée par rapport à la date de Pâques, qui elle même varie en fonction du cycle de la Lune.
Mardi gras et le jour qui précède le Mercredi des Cendres.

Il y a 40 jours de carême, entre le mercredi des cendres et le jour de Pâques.

Le mercredi des cendres

Cette fête marque le souvenir d'Adam condamné après son péché à retourner poussière.
Les chrétiens sont invités à se purifier de leurs fautes et à faire pénitence par des privations.

Le mercredi des Cendres est le 1er Jour du Carême qui va durer 40 jours.

A l'issue de ces 40 jours la fête de Pâques célébrera la mort et la résurrection du Christ.

Pour marquer le coup avant que ces privations ne commencent, la veille, le mardi, on faisait gras. On finissait les aliments gras avant de se mettre au carême. On en profite pour faire des beignets, des bugnes et des fritures. De plus, la tradition du carême veut qu’on arrête également de manger des œufs, donc on en profite pour faire des crêpes.

Par opposition au carême, le carnaval est une période de joie et de liberté où les règles de vie normales sont suspendues et où chacun fait un peu comme il lui plaît : on se déguise, on mange tout ce qu’on veut, on sort chanter dans les rues.

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 > >>