Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de J-F COUSTY

Le blog de J-F COUSTY

Randonnées pédestres, photo, vidéo...

Publié le par jfcousty

Depuis un an et demi, Florence Fournier-Grimal « travaille un répertoire Romain Didier » avec les 180 choristes des quatre chorales dont elle a la charge : « Acola'choeur » (Poitiers), « Atout Chœur » (Poitiers), « Chant'ellerault » (Châtellerault) et « Diapason » (Ingrandes-sur-Vienne). Un ensemble de chansons de l'auteur-compositeur-interprète spécialement « arrangé pour chorale » par Pierre Pigeonneau et Florence Fournier-Grimal. « C'est du jamais fait »,

 

http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Loisirs/Concerts-spectacles/n/Contenus/Articles/2013/03/13/Un-week-end-avec-Romain-Didier-1368891

 

2013-03-15_22-12-18_a00002.JPG

2013-03-15_22-12-46_b00003.JPG

2013-03-15_23-24-57_d00006.JPG

 

Soirée très agréable, la salle de l'Angelarde pleine, beaucoup de travail de toutes les chorales et donc une soirée réussie.

Dernier morceau avec Romain Didier au piano.

 

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Ethnicite3.jpg

 

Nouveau site:  

http://www.ethnicite.fr/

 

Ethnicite2.jpg

Ethnicité

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Bouchons+de+liège

Le goût de bouchon ou un vin bouchonné peut se définir comme des goûts indésirables ou encore un groupe d’odeurs dans le vin.

Il faut savoir que les composés chlorés peuvent provenir de palettes de stockage, de produits de traitement des bois de charpentes ou encore des produits utilisés pour laver les bouchons lors de leur processus de fabrication.

Un vin bouchonné se reconnaît de par le fruit du vin qui est masqué derrière des odeurs de terre humide, de mousse, d’humus, de moisissure et d’odeurs de champignons.

La dégustation en bouche permet de diagnostiquer si un vin est bouchonné ou non. Les fins connaisseurs reconnaissent généralement une impression de sécheresse qui domine dans le goût du vin. Il arrive parfois que les arômes cités ci-dessus se réitèrent lors de la dégustation du vin.

De temps à autre, il peut arriver que l’arôme du vin s’apparente à celui du goût de bouchon. Cela peut provenir d’un mauvais lavage des bouteilles, de l’usage de vieilles futailles, d’une hygiène de cave qui laisse à désirer, d’un papier pour filtrer le vin ou encore d’une vendange atteinte par la pourriture.

Extraits de : http://www.terroirexperience.com/questions-vin/bouchon/

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Extrait de

http://dyonis.fr/la-selection/

 

Capsules vins

Ne vous êtes-vous jamais posé la question, en achetant une bouteille de vin de ce que signifiait, sur la capsule, le « N » ou le « R » (voire «E » dans certains cas) ? Ne vous a-t-on jamais dit « un vin R est toujours meilleur qu’un vin N ! » ?

Chez Dyonis, nous n’aimons pas les idées reçues. Il est donc temps de lever le voile sur ces petites lettres et sur la provenance de l’élixir coloré qui coule dans votre gorge.

Située au-dessus du bouchon, la capsule vous indique que celui qui a embouteillé ce vin s’est bien acquitté des droits de douanes (d’où la présence de cette chère Marianne, meilleure collectrice d’impôts de notre Etat !).

Les lettres R (Récoltant), N (Non-Récoltant ou Négoce), E (Entrepositaire Agréé- Apparu en 2001, il est utilisé comme synonyme de N, notamment pour les importateurs qui ne font que stocker le vin), nous informent de la provenance de fabrication du vin.

Et oui, car, cher lecteur, tout viticulteur ne fait pas de vin et tout vigneron ne vend pas de bouteille !

Un viticulteur cultive la vigne et récolte le raisin. S’il le transforme en vin, on l’appelle alors vigneron. S’il met son vin en bouteille (ou bien en Bag in Box), alors il se peut bien que vous trouviez un petit R sur la capsule. Mais attention, ce n’est pas si simple ! On pourrait alors croire que seuls les vins de domaine peuvent avoir la mention « R » ; or, certains vignerons/viticulteurs se regroupent et font leur vin à plusieurs. On appelle ça une coopérative. Le vin provient de cette coopérative et non d’un domaine. Pour autant, il s’agit bien aussi de récoltants. Certains domaines, complètent également leur récolte par quelques raisins achetés, et on trouvera toujours la mention R sur la capsule.

Un viticulteur peut aussi vendre son raisin à une entreprise qui ne fait que vinifier et ne possède pas de vignes. On apposera alors la lettre N sur les bouteilles vendues.

Toutes ces lettres, ça fait monter le vin à la tête… Troquez donc la capsule pour une gélule et on y retourne…

Le négociant (N), achète des vins de plusieurs domaines et réalise des assemblages pour donner un vin unique. Certes, jusque dans les années 60, le négoce avait mauvaise réputation… On lui reprochait, notamment, de se servir un peu trop fréquemment de vins d’Algérie ou d’Espagne pour augmenter le degré d’alcool de ses appellations (Bordeaux, Côtes du Rhône, Bourgogne, etc.). Rassurez-vous, avec le réchauffement climatique, on ne cherche plus du tout à augmenter le degré d’alcool des vins (d’ailleurs, Mémé Jeannine vous le dira « Y’a plus d’saison ! »).

Bien, maintenant que la migraine naissante s’est envolée et que vous êtes fin prêt pour épater Margaux et Joseph lors de votre prochain dîner, parlons vin !

Car c’est bien joli tout ça, mais le Côtes du Rhône N qu’on m’a offert est-il moins bon que le R que j’ai vu chez le Caviste ?

Vous pouvez dire Adieu à votre précédente méthode de sélection (Caramba ! Encore raté…), car les lettres de Marianne, ne sont en aucun cas un indice de qualité. Goûtez donc et jugez par vous-même !
Agnès

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Ils ont juste 4 jours

2012-11-19_12-38-32-00004.jpg

Le papa est fier.

2012-11-19 12-39-18 00005

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Mes belles nèfles délicieuses.

2012-11-19_12-35-52-00002.jpg

 

Les nèfles sont un fruit ancien, oublié et méconnu qui se consomme après blettissement.

Ce fruit autrefois très commun est immangeable même lorsqu’il est mûr et il faut attendre qu’il fermente pour qu’il devienne sucré et savoureux.

Le blettissement donne aux nèfles la consistance d’une pâte molle peu appétissante. Si vous la gouttez sans vous attarder à son aspect, vous découvrirez un fruit sucré à la saveur incomparable rappelant vaguement la crème de noisette. Il a la particularité de ne pas contenir de saccharose mais uniquement du dextrose et du lévulose (sucre inverti).

Les nèfles sont prêtes à être consommées lorsqu’elles deviennent toutes molles. Elles changent alors de couleur et leur peau devient plus foncée et est presque noire. La peau reste ferme et pour la consommer il faut donner un coup de dent ou de couteau pour l’entamer. On peut ensuite manger la nèfle en appuyant dessus et en aspirant sa chair comme si c’était un berlingot de compote ou un tube de lait concentré sucré.

Les nèfles peuvent être consommées crues, en compotes, gelées, confitures ou même en accompagnement de viandes blanches.

Attention dans tous les cas à ne pas consommer ses noyaux (les nèfles ont de petits noyaux qui ressemblent à des pépins) qui contiennent de l’acide cyanhydrique.

http://leretouralaterre.fr/accueil/actualites/

2012-11-19_12-37-06-00003.jpg

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Citation :

« Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors le visage pâle réalisera que l'argent ne se mange pas. »


 Sitting Bull

 

Sitting Bull (1831-1890) est son nom en anglais traduit de son nom en lakota Tatanka Yotanka qui signifie « bison mâle qui se roule dans la poussière». En français, il peut se traduire par « Bison Assis » ou « Bison au repos » et non la mauvaise traduction "Taureau assis". Sitting Bull était cependant initialement nommé Ȟoká-Psíče (« Jumping Badger », blaireau bondissant), qui était un nom temporaire, et reçut le nom de son père, Sitting Bull, quand il était adolescent.

Source:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sitting_Bull

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

... Zago part en live, en plein air vendredi

 

Zago.jpg

 

Zago jouera son concert-cabaret festif, décalé et délirant «Zago part en live» dans le cadre d'un apéro-concert-cabaret ce vendredi 7 septembre à 19 h 30 sur la place d'Availles.

Zago, c'est avant tout une histoire de famille. Un père, ses deux fils et leur cousin, tous musiciens multi-instrumentistes et chanteurs fantaisistes réunis sur scène ou dans la rue dans un véritable show assez proche du délire musical, tout en clin d'oeil et second degré. Un univers hétéroclite instrumental et/ou chanté où se profilent notamment adaptations de bandes originales ou séries TV et thèmes originaux, la comédie en plus. Entre concert, café-théâtre et Art de rue, ce patchwork musical festif et décalé apparemment « décousu » se construit en fait grâce à la complicité et au savoir faire des quatre musiciens et à la relation vivante qu'ils entretiennent avec leur public. Groupe atypique s'il en est, Zago fait de chacun de ses rendez-vous un moment de fête incomparable.

Spectacle gratuit.

 

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

La Fête des battages, c'est le 2 septembre

 La-Fete-des-battages-c-est-le-2-septembre_image_article_lar.jpg

 

Les battages seront de retour, le dimanche 2 septembre à partir de 11 heures. Entrée gratuite pour tous. Les machines sont maintenant au point pour battre le blé qui a été moissonné au mois de juillet et qui attend à l'abri ce grand évènement. La chaudière à vapeur « Société Française Vierzon » de 1923 a été remise en pression pour vérifier les autoclaves et tout le mécanisme de transmission. Après quelques ajustements des joints, tout est maintenant opérationnel …

 

Suite : http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/communes/Availles-en-Ch%C3%A2tellerault/n/Contenus/Articles/2012/08/24/La-Fete-des-battages-c-est-le-2-septembre

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog