Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de J-F COUSTY

Le blog de J-F COUSTY

Randonnées pédestres, photo, vidéo...

Publié le par jfcousty

2012-08-07 18-33-57 00004

 

« J’ai mon Nontron !» … quand on dit ça, quand on a ce couteau-là en poche, c’est comme si quelqu’un vous parlait d’un temps où les choses utiles étaient belles, où l’acier était plus dur que l’acier, où le bois avait la couleur du miel, où le vrai était vrai.

Aujourd’hui le Nontron est toujours fait à Nontron, en Périgord, là où il est né, avec l’acier le plus pur, avec le bois le plus blond.

Son manche a la forme et les mystérieux motifs pyrogravés que le passé nous a légués, sa lame coupe toujours aussi bien tout ce qu’il a à couper.

Aujourd’hui le plus vieux couteau de France est ce qu’il a toujours été :

Le Nontron, un couteau pour de vrai.

(Texte écrit sur la pochette fournie par le fabricant à l'achat du couteau)

Merci Hélène et Pascal

 

http://feteducouteau.typepad.fr/

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Aujourd'hui vendredi 13, j'ai mis en place mon premier couple de pigeons.

Quelle race ? je ne sais pas.

Merci à Carlos et Maria pour leur cadeau.

P1070995.jpg

P1070993.jpg

P1070997-copie-1.jpg

 

Maintenant je commence mon poulailler pour avoir 2 poules.

 

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

H-Fillieres.jpg

A découvrir, Hélène Fillières, l'actrice qui interprète le rôle de Sandra Paoli dans la série Mafiosa de Canal +, revient sur les grands moments de cette quatrième saison fratricide réalisée par le coscénariste des trois premiers volets de la série, le Corse Pierre Leccia.

Hélène, parlez-nous un peu de Sandra dans cette quatrième saison...
Sandra se dévoile pour la première fois. Jusqu'à la fin de la troisième saison, elle conservait encore une grande part d'ombre. Maintenant qu'elle a fait ses preuves en tuant de ses propres mains, elle peut enfin laisser « tomber le masque ». Elle se révèle être un personnage sombre qui peut basculer dans l'alcoolisme et la dépression. Je pense que le téléspectateur accepte sa déchirure et ressent une forme d'empathie pour elle. Du moins, je l'espère !

Suite:

http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/people/68555/helene-fillieres-%28mafiosa%29-j-aime-les-voyous.html

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Les moustiques arrivent.

Voici une recette qui va vous en débarrasser !

 

20 cl d'eau, 50 gr de sucre brun, 1 gr de levure de boulanger, 1 bouteille plastique coupée

 

Les moustiques vont être attirés par les gaz venant de la fermentation du sucre dans la bouteille

Méthode écologique et efficace

Merci à Jérôme pour cette astuce qui ne coute rien ou presque et qui est sans danger pour nous et la nature !

 

http://uneanneaethnicite.over-blog.com

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

farci.jpg

Temps préparation : 35 minutes. Temps cuisson : 190 minutes. Difficulté : Moyenne. Prix : Abordable. Calories : Moyennes.

Ingrédients pour la recette Farci Poitevin (pour 4 personnes)

 

 

1 chou pommé d'environ 500g,
500 grammes de lard de poitrine maigre, demi-sel,
1 kg de blettes,
100 grammes d'oignons,
4 gousses d'ail,
250 grammes d'épinards,
250 grammes d'oseille,
1 petit bouquet de persil plat,
10 petits brins de ciboulette,
200 grammes de mie de pain rassis,
6 oeufs extra frais,
2 branches de thym,
1 feuille de laurier,
Sel fin de cuisine,
Poivre noir en grains du moulin.

 

 

Préparation et cuisson:
Éplucher le chou en coupant le trognon. 
Détacher le maximum de grandes feuilles.
Retirer les grosses nervures.
Plonger les feuilles et le coeur du chou dans un faitout d'eau bouillante salée.
Le laisser blanchir 5 minutes.
Puis l'égoutter délicatement sur un linge.
Plonger le lard dans une casserole d'eau froide.
Le porter à frémissement en écumant.
Le laisser blanchir 5 minutes.
L'égoutter.
Le rafraîchir.
Le couper en petits dés.
Éplucher les blettes.
Garder les feuilles et éventuellement quelques côtes.
Nettoyer.
Peler les oignons et l'ail.
Trier les épinards et l'oseille.
Couper les queues en n'en conservant que 2 cm.
Trier et laver les herbes.
Ciseler le tout grossièrement au couteau, ainsi que le coeur du chou blanchi.
Tapisser un grand saladier avec une mousseline à beurre, en la faisant largement dépasser.
Recouvrir entièrement la mousseline avec les feuilles de chou blanchies, en les faisant se chevaucher légèrement pour ne laisser aucun interstice.

Dans un autre saladier, préparer la farce : 
Mélanger tous les légumes ciselés avec les dés de lard, la mie de pain émiettée et légèrement humectée d'eau, les oeufs entiers, sel et poivre.
Verser la farce sur les feuilles de chou, en tassant un peu.
Rabattre les feuilles de chou sur la farce, puis la mousseline.
Ficeler en ballot.
Porter un faitout d'eau à ébullition avec le thym, le laurier, sel et poivre.
Y plonger le chou.
Le maintenir sous l'eau à l'aide d'une spatule pendant les 5 premières minutes.
Puis, couvrir le plat.
Le laisser cuire 3 heures à petit frémissement.

Présentation:
Retirer le chou du faitout.
Enlever sa mousseline. 
Le disposer sur un plat.
Le découper en quartiers comme un melon.
Se mange chaud ou froid.

 

http://www.recettes-et-terroirs.com

 

Un autre

farci poitevin

     Le farci poitevin est un plat typique de notre région. Il est très apprécié parce qu'il est l'esprit même du printemps.
On va y mettre les premières herbes, et il y a autant de recettes que de foyers.
Chaque cuisinière détenant ,bien entendu, la meilleure recette, celle de sa grand- mère!

1 botte de blettes ou bettes( c'est au choix du langage!), 1 poignée d'oseille, 1 poignée d'ortie, 1 poignée de pissenlits, 1 oignon, 250g de lard, 4 oeufs et 1 verre de lait, et du persil

*Cuire les blettes mais ne garder que les feuilles. Les côtes feront un délicieux gratin pour un autre repas!
*Faire cuire les orties, l'oseille et les pissenlits à l'eau comme les blettes
*Faire revenir les lardons et l'oignon dans un peu d'huile ou de beurre (c'est selon vos habitudes)
*Mettre tout le vert dans un plat avec les lardons
*Battre les oeufs et le lait et verser sur la verdure, sel, poivre, persil haché
*Cuire au four , 6/7,une bonne demi-heure

Ce farci peut être servi chaud ou froid
Chez nous, c'est froid dans un premier temps, avec des pommes de terre à la vapeur, des cornichons.
S'il en reste, on peut couper des tranches que l'on passe dans la chapelure et que l'on fait revenir à la poêle.

Certaines feront leur farci avec du chou, d'autres de la salade , du poireau, des cives... L'imagination des cuisinières du Poitou est sans limite!
On peut aussi remplacer le lard par des oeufs durs.

 

http://uneanneaethnicite.over-blog.com

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

A Availles-en-Châtellerault l'eau ne tombe plus.

Février 13mm, Mars 14,4 et Avril 9,4mm à ce jour.

 

arrosdageG.jpg

 

Pourtant dans les champs on continue l'arrosage !!!!!!!

 

Ces jours-ci beaucoup d'entre vous vont se laisser tenter par l'achat de nouvelles plantes pour le jardin. Ne faisons pas n'importe quoi, c'est le moment de réfléchir avant d'acheter !
Il faut bien le reconnaître, nos jardins sont de plus en plus au sec. L'eau devient chère et rare, nous devons contourner le problème. Des solutions naturelles et pleines de bon sens pour s'adapter existent.
Ce livre nous donne les clefs pour
trouver des parades à la sécheresse au jardin, qu'elle vienne du climat qui se réchauffe, de plantes inadaptés, d'un environnement aride. Alors... Prêts pour un nouveau jardin sans arrosage ? 

CouvJsecs.jpg

 Extrait de:  http://grelinettecassolettes.over-blog.com/article-jardins-secs-s-adapter-au-manque-d-eau-102143958.html

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

 

P1070579.JPG

Les chutes de neige annoncées sont tombées dès la fin de nuit sur la Vienne. Les hauteurs relevées à Availles-en-Châtellerault sont de l’ordre de 10 à 15 cm, voire plus selon les endroits. Des formations de congères ont été relevées dans les zones en courant d’air. Selon les infos des centres routiers la circulation est très délicate sur l'ensemble du réseau routier, y compris sur les axes prioritaires, comme les routes nationales et l'A10, qui étaient blanches ce matin vers 9 h. La neige est très volatile, contrairement à la semaine dernière où elle était très lourde. Le traitement de ces axes est en cours. Mais il s'avère compliqué à cause de la qualité de la neige et des températures très basses; le sel est quasiment inefficace.

Extraits de : http://www.centre-presse.fr/article-183154-vienne-la-neige-rend-la-circulation-tres-delicate-ce-matin.html

Les rues d’Availles-en-Châtellerault devraient rester blanches toute la journée.

 

Quelques photos des rues enneigées

2012-02

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Julien-Clerc.jpgSuper concert ce 20 janvier au Vinci à Tours.

Quelques avis des internautes:

Julien Clerc appartient à cette génération d'artistes, vedettes dans les années 60 et toujours en haut de l'affiche 30 ans plus tard.

Julien Clerc traverse toutes les modes et plait autant aujourd'hui, à leurs premiers fans comme à leurs enfants.

Ses chansons et sa musique sont à son image : romantique. Je les aime toutes. Julien, continuez à nous donner d'aussi belles chansons et d'aussi belles mélodies. Je ne l'ai jamais vu en concert mais merci pour cette nouvelle. Julien Clerc a beaucoup de talent, de charisme, est un excellent pianiste et chanteur.

Ses chansons n'ont pas pris une ride, lui non plus d'ailleurs, à croire que le romantisme conserve.

Talentueux tout simplement, plus de 30 années de chansons et toujours dans le vent. Tu vas cartonner Julien, c'est sûr !

Julien-Clerc2.jpg

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

GaletteDe quand date la galette ?
On ne sait pas au juste depuis combien de temps existe la galette des rois. Au moins depuis 1311, car elle est évoquée cette année-là dans un texte rédigé à Amiens. Elle a la forme ronde du soleil, puisque Jésus est décrit comme la lumière de Dieu donnée aux hommes. On devenait roi ou reine d'un jour, la fève et la galette étant en quelque sorte le dernier cadeau du cycle de Noël, depuis le début de l'Avent jusqu'à l'Épiphanie.

Et la fève ?
On plaçait à l'origine une véritable fève, un haricot blanc ou un pois chiche dans le gâteau. Les premières fèves en porcelaine ne sont apparues qu'après le Second Empire, en 1875. Au départ, elles étaient fabriquées selon des modèles en nombre restreint, évoquant la chance (trèfle, fer à cheval), la richesse (voiture), l'amour (roi ou dame de cœur), le pouvoir (reine, couronne, château) ou, bien sûr, la vertu (Enfant Jésus).
À partir des années 1960, les formes, les motifs, les couleurs et les matières se sont multipliés à tel point que tout est possible ! L'imagination est laissée libre et des collectionneurs rassemblent désormais des milliers de figurines différentes.
Enfin, la fève n'était pas autrefois cachée dans la galette mais dans un sac où l'on mélangeait par exemple un haricot noir ou rouge au milieu de haricots blancs, autant au total que de personnes présentes. C'était, comme aujourd'hui, un enfant qui " tirait les rois " : il plongeait la main dans le sac et sortait un par un les haricots du sac en nommant les convives. Lorsqu'il sortait la fève noire ou rouge, on s'écriait " Vive le roi ! " et on fêtait tout le jour celui que le sort avait désigné. Le gâteau n'était partagé qu'ensuite.

La part du pauvre
On dit souvent qu'il faut découper la galette en prévoyant une part de plus qu'il n'y a de convives : c'est la fameuse " part du pauvre ". Autrefois en effet, les plus malheureux allaient ce jour-là de porte en porte demander " la petite part, ou la petite bouchée, ou la part du Bon Dieu, suivant la région ". Gare à celui qui ne voulait rien offrir ! Les quêteurs chantaient férocement :
" Que Dieu vous donne
Diarrhée mortelle
Jusqu'à l'autre Noël ! " (Charentes)
En revanche, les pauvres chantaient un remerciement s'ils étaient bien reçus :
" Salut à Messieurs et Dames d'honneur,
Je vous donne le bonsoir de grand coeur,
Divertissez-vous bien dedans ce saint jour. "

Voir les commentaires

Publié le par jfcousty

Coupé ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

Quelle désastre, en arrivant sur la butte de Prinçay (commune d'Availles-en-Châtellerault 86), tout est vide. Le noyer est couché dans le pré, le seul âne n'aura plus d'ombre.

Le Noyer pousse en pleine lumière, isolé (du fait de sa nocivité : les feuilles et les racines contiennent du juglon, substance toxique, qui donne des troubles à celui qui s'attarde sous son feuillage et attaque les arbres environnants).

Il ne faut jamais faire une sieste par exemple sous un noyer.

Durée de vie : 300 ans. Etait-il déjà arrivé à la fin de sa vie ?

Le-noyer-de-Princay.jpgLe fruit est une drupe dont la graine est la noix et la pulpe se détache à maturité (très salissante si on la décortique pour extraire la noix). Le production du noyer commence vers la quinzième année, et ce pendant 200 ans, mais au bout de 70-100 ans, sa production de noix faiblit.

 

 

Dommage, tous les noyers isolés disparaissent, c'était sympa de ramasser quelques noix sur les chemins.

Il servira dans la cheminée un hiver prochain.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog